B2R GESTION PRIVEE

     Conseils en Gestion de Patrimoine

                        MARSEILLE - PARIS

 09.81.13.48.49
 06.20.84.21.61
 06.64.82.66.33

Agression d’un employeur = faute lourde ?

Posté le : 07/05/2018

Au cours d’un entretien disciplinaire, un salarié agresse violemment son employeur et finit par lui asséner un coup de tête. Licencié pour faute lourde, il conteste cette décision en justice. A l’appui de sa démarche, il tente de faire valoir que malgré son comportement, il n’avait pas eu l’intention de nuire à son employeur, de sorte que la faute lourde ne pouvait légalement être retenue. En vain. Pour la Cour de cassation, le fait pour un salarié d’agresser violemment son employeur de manière volontaire et préméditée procède d’une intention de nuire caractérisant une faute lourde. A noter toutefois que cette faute ne prive pas l’intéressé de l’indemnité compensatrice de congés payés.

> La décision de justice